Opel: Le gouvernement wallon est consterné

Le gouvernement wallon a réagi jeudi avec "consternation" à l'annonce faite par GM Europe de fermer Opel Anvers. Au cabinet du ministre-président Rudy Demotte, on affiche sa disposition à appuyer toute initiative qui pourrait être prise, "par exemple au fédéral", en vue d'assurer la "reconversion" ou le "reclassement" des travailleurs.

Opel: Le gouvernement wallon est consterné
©BELGA
BELGA

Le gouvernement wallon a réagi jeudi avec "consternation" à l'annonce faite par GM Europe de fermer Opel Anvers. Au cabinet du ministre-président Rudy Demotte, on affiche sa disposition à appuyer toute initiative qui pourrait être prise, "par exemple au fédéral", en vue d'assurer la "reconversion" ou le "reclassement" des travailleurs.

Pour le gouvernement wallon, "la décision prise par Opel Anvers est une catastrophe économique sans précédent pour la région d'Anvers et ses habitants", selon un communiqué. Aussi, "le gouvernement wallon soutiendra toutes les initiatives favorables à l'emploi dans la région", est-il précisé.

Soulignant qu'il "n'est de fait pas de frontières face à de telles situations", le gouvernement wallon entend "témoigner sa pleine solidarité vis-à-vis de ses voisins du nord du Pays".

Sur le même sujet