Arrêt Fortis: le deal avec BNP Paribas ne change pas

Fortis Holding a réagi vendredi de manière positive mais prudente à l'arrêt de cassation qui a cassé l'arrêt de la cour d'appel dans le dossier Fortis.

placeholder
© BELGA
Belga

"C'est une bonne chose mais pour nous cela ne change rien. Le deal avec BNP Paribas a été clôturé et exécuté. Nous nous préoccupons surtout de l'avenir", a déclaré Kathleen Steel, porte-parole de Fortis Holding.

Mme Steel souligne qu'il s'agit là d'un pas important mais seulement un premier pas. L'affaire doit être maintenant examinée par la cour d'appel de Liège. Il y aura encore une procédure au fonds, introduite par un groupe d'actionnaires représenté par Me Mischael Modrikamen.

L'arrêt de la cour d'appel, rendu en décembre 2008 et cassé vendredi par la cour de cassation, avait contraint Fortis à faire rédiger un rapport d'experts et à convoquer deux assemblées générales qui avaient avalisé le démantèlement et la vente de Fortis. Ce qui avait coûté beaucoup d'argent à Fortis.

Fortis Holding ne compte pas, pour l'instant, réclamer aux actionnaires des dommages et intérêts. "Pour nous, ce n'est pas encore, à ce stade, une option de réclamer l'argent aux actionnaires qui avaient fait appel. Nous allons d'abord étudier l'arrêt", dit la porte-parole.

Sur le même sujet