Belgique, seul pays européen à empêcher l'intérim dans le secteur public

La Belgique est désormais le seul pays européen à ne pas autoriser le travail intérimaire dans le secteur public. L'Espagne, qui constituait l'autre exception européenne, vient en effet de voter une loi de réforme de son marché du travail.

Belgique, seul pays européen à empêcher l'intérim dans le secteur public
©Hélène Capouillez
Belga

La Belgique est désormais le seul pays européen à ne pas autoriser le travail intérimaire dans le secteur public. L'Espagne, qui constituait l'autre exception européenne, vient en effet de voter une loi de réforme de son marché du travail qui permet au secteur public de recourir au travail intérimaire, pointe jeudi Federgon. Dans ce contexte, la fédération sectorielle "appelle le prochain gouvernement à adopter rapidement un cadre légal clair qui autorise le travail intérimaire dans le secteur public".

"Aujourd'hui, les services publics en Belgique ne peuvent recourir à l'intérim que pour remplacer du personnel contractuel absent. Les travailleurs intérimaires ne peuvent donc pas travailler en cas de remplacement de personnel statutaire absent ni en cas de surcroît temporaire de travail", explique Federgon. "Cette limitation imposée au travail intérimaire n'a pas de sens dans un pays qui entend fournir des services de grande qualité à ses citoyens et à ses entreprises. Tout comme les sociétés privées, les services publics doivent pouvoir réagir rapidement aux besoins de leurs clients", ajoute-t-elle.