Apple : Abelsys séduit le GIAL

La société Abelsys, qui est notamment intervenue dans la sélection et l’implémentation de matériel Apple (iPad et iPhone) à la SNCB, comme nous l’indiquions dans nos éditions il y a quelques semaines, est en passe de devenir un des acteurs incontournables de ce nouveau pan du marché informatique en Belgique.

P.V.C.
Apple : Abelsys séduit le GIAL
©Reporters

La société Abelsys, qui est notamment intervenue dans la sélection et l’implémentation de matériel Apple (iPad et iPhone) à la SNCB, comme nous l’indiquions dans nos éditions il y a quelques semaines, est en passe de devenir un des acteurs incontournables de ce nouveau pan du marché informatique en Belgique. La société basée à Erpent (province de Namur) a en effet remporté aux premiers jours du printemps un appel d’offres prometteur aurpès de la centrale d’achats du GIAL. De plus en plus d’entreprises installent des machines développées par le groupe de Cupertino pour des raisons de facilité d’utilisation notamment. C’est, au niveau des entreprises et des collectivités, une tendance qui crée une demande de savoir-faire spécifique : on n’est plus ici dans le monde des PC avec des niveaux de puissance et de temps-machine, mais dans un environnement où un autre type de performance est recherché comme le confort graphique. Or, des spécialistes du monde Apple, c’est encore relativement rare chez nous. C’est dans cet esprit que le GIAL, une asbl bruxelloise (anciennement Centre de gestion informatique des collectivités locales) a été appelée à réaliser un appel d’offres pour la Ville de Bruxelles qui cherchait un fournisseur fiable de matériel et de solution Apple. Un appel d’offres modeste face à des marchés portant sur des milliers de PC, mais qui met en évidence des qualités particulières à l’offre du groupe américain, notamment avec la possibilité de bénéficier (contre espèces sonnantes et trébuchantes, bien entendu) d’une forme d’assurance omnium courant sur trois ans (l’AppleCare Protection Plan) pour des machines aux applications spécifiques.

Le GIAL joue ici le rôle de centrale d’achat et gère en fait les conditions d’acquisition et de gestion pour compte de tiers. Un rôle nouveau, endossé l’an passé par cette structure qui au fil du temps s’est aussi occupée du CPAS de la Ville de Bruxelles, du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale et d’autres collectivités locales.

En l’occurrence, en déchargeant les collectivités locales des obligations liées aux appels d’offres, est donc une sorte de réservoir d’achats qui sert d’interface spécialisée entre des fournisseurs sélectionnés et les consommateurs finaux. Cette fois, le GIAL devait acheter des iMac (ordinateurs intégrés type "all in one") pour la Ville de Bruxelles et, plus particulièrement, pour ses écoles. Le tout répondant à un cahier des charges précis. Il fallait notamment pourvoir à une demande de 15 iMac destinés à l’imprimerie de la Ville, et 80 iMac 27’(27 pouces - grands écrans) pour l’enseignement spécialisé en graphisme et photographie. C’est un début puisque cet appel d’offres avec publicité européenne, lancé en octobre 2010, étoffe le catalogue du GIAL en produits Apple, avec aussi des ordinateurs portables (MacBook), des ordinateurs de bureau MacPro, des tablettes tactiles (iPad), des logiciels et périphériques Apple, des packs d’assurance spécifiques. "Je suis particulièrement heureux d’avoir remporté ce marché", a indiqué Pino Salamone, administrateur-délégué d’Abelsys qui y voit la concrétisation d’années de travail spécialisé dans la marque et le résultat d’autres marchés passés avec des collectivités locales. Prochaine étape, la livraison de tels marchés avec un financement dédié.