InBev Belgium augmente le prix de ses bières de 3 %

Le brasseur InBev Belgium prévoit une augmentation moyenne du prix de ses bières de 3 %, taxes et accises comprises, à partir du 1 er juin, selon un communiqué diffusé vendredi.

Le brasseur InBev Belgium prévoit une augmentation moyenne du prix de ses bières de 3 %, taxes et accises comprises, à partir du 1 er juin, selon un communiqué diffusé vendredi.

InBev Belgium invoque l’inflation comme principale raison de cette augmentation. " L’adaptation des prix absorbe une nouvelle augmentation des frais de fonctionnement. En effet, les coûts de production, logistiques et opérationnels continuent à augmenter, suite à une hausse maintenue des prix de l’énergie et des matières premières, et à une augmentation des frais de production fixes et variables en général", explique l’entreprise.

InBev Belgium dit s’engager à continuer ses efforts pour redynamiser le marché de la bière et continuer à investir dans ses activités belges de production, de marketing et commerciales.

De son côté, la fédération Ho.Re.Ca. Vlaanderen conseille à ses membres de répercuter cette augmentation de prix sur les consommateurs et déplore le moment choisi. " Juste avant l’entrée en vigueur de l’interdiction générale de fumer dans l’horeca, AB InBev n’aurait pas pu choisir pire moment. Nous avons espéré que la brasserie prenne l’augmentation du prix à son compte étant donné la situation précaire de beaucoup d’af faires", regrette la fédération.

Le brasseur Alken-Maes ne suit pour le moment pas la hausse des prix des bières annoncée par AB InBev à partir de juin, a indiqué vendredi son porte-parole. Alken-Maes doit également composer, tout comme son concurrent, avec la hausses des prix des matières premières et du pétrole.

"Nous suivons cette évolution de près, mais aujourd’hui, nous n’avons encore pris aucune décision " quant à une hausse de prix, selon Lars Vervoort, porte-parole du brasseur de la Maes, de la Grimbergen et de la Cristal notamment. (AFP)