Dexia envisage la vente d'autres divisions

Le groupe franco-belge Dexia étudie la possibilité de vendre des divisions supplémentaires. Dexia Assurances et Dexia Asset Management seraient sur la table, rapportent mardi Het Nieuwsblad et De Standaard.

BELGA
Dexia envisage la vente d'autres divisions
©Reporters

Le groupe franco-belge Dexia étudie la possibilité de vendre des divisions supplémentaires. Dexia Assurances et Dexia Asset Management seraient sur la table, rapportent mardi Het Nieuwsblad et De Standaard.

Dexia a été obligée par l'Europe, en échange de l'obtention d'aides d'Etat, de vendre plusieurs divisions, notamment en Italie et en Espagne. Le groupe s'y attelle mais les conditions du marché ne sont pas favorables et trouver des acheteurs n'est pas chose aisée.

Selon les quotidiens, l'idée d'étudier la nécessité de chercher d'éventuels autres désinvestissements fait son chemin en interne. L'une des options avancées est la vente de la filiale Assurances (Dexia Insurance Belgium - DIB) et/ou les activités de Dexia Asset Management.

Mais rien n'est encore officiellement décidé. Dexia, tout comme KBC, est l'une des nombreuses grandes banques que l'Europe soumettra à un "stress test".

Lorsque le résultat de ce test sera connu, la stratégie pourra alors être évoquée.