La Commission européenne réitère son avertissement à la Belgique

La Commission européenne a une nouvelle fois pressé la Belgique de présenter d'ici mi-décembre un budget 2012 grevé d'un déficit inférieur à 3% du PIB, sous peine de sanctions financières.

Belga
La Commission européenne réitère son avertissement à la Belgique
©AFP

La Commission européenne a une nouvelle fois pressé la Belgique de présenter d'ici mi-décembre un budget 2012 grevé d'un déficit inférieur à 3% du PIB, sous peine de sanctions financières. Elle attend aussi des réformes structurelles favorables à la croissance économique.

La semaine dernière, la Commission avait averti la Belgique et quatre autres pays (Malte, Chypre, la Pologne et la Hongrie) que sans budget crédible à très brève échéance, elle n'hésiterait pas à recourir à ses nouvelles compétences de sanctions. Le paquet législatif sur la gouvernance économique, adopté récemment, prévoit des amendes de 0,2% du PIB pour les pays en déficit excessif persistant.

Interrogé jeudi, après une nuit des négociations budgétaires difficiles entre les six partis pressentis pour former le gouvernement belge, un porte-parole de la Commission européenne a répété les menaces.

La Belgique ne doit pas seulement adopter un budget en déficit réduit, mais aussi lancer les réformes structurelles nécessaires pour relancer la croissance, a-t-il insisté.

Sur le même sujet