Ligue des droits de l'Homme: "Google n'est pas le seul à dédaigner notre vie privée"

Les plaintes auprès de la commission de la protection de la vie privée se sont multipliées à la suite du lancement, la semaine passée, de Google Street View, une application qui utilise les photos des maisons et des rues.

belga
Ligue des droits de l'Homme: "Google n'est pas le seul à dédaigner notre vie privée"
©Belga Epa / EPA

Les plaintes auprès de la commission de la protection de la vie privée se sont multipliées à la suite du lancement, la semaine passée, de Google Street View, une application qui utilise les photos des maisons et des rues. Mais Google n'est pas le seul qui ne respecte pas notre vie privée, estime la Ligue des droits de l'Homme (LDH). Ensemble avec sa branche néerlandophone, l'organisation a nommé, pour la deuxième édition des "Big Brother Awards", neuf candidats qui ne respecteraient pas la vie privée.

La LDH et la "Liga voor de Mensenrechten" ont lancé jeudi le site internet www.bigbrotherawards.be où chacun peut voter pour l'une des "plus grandes menaces à la vie privée".

Il s'agit entre autres de la carte Mobib de la Stib, sur laquelle les données à caractère personnel ne seraient pas suffisamment protégées. Ou encore des caméras de surveillance de la zone de police Westkust (Côte belge), qui enregistrent chaque jour les voitures entrant sur ce territoire.

On trouve aussi parmi les nommés les "compteurs intelligents" des gestionnaires de réseau Eandis et Infrax, qui ne sont pas très regardants sur le respect de la vie privée, selon la LDH.

La presse à scandale figure également dans la liste. Les organisateurs des Big Brother Awards estiment en effet que ce type de presse ne respecte pas la vie privée des personnages publics.

La remise des prix se déroulera le 26 janvier aux Halles de Schaerbeek, avec un prix du jury et un prix du public.