Les petits cadeaux d’Ethias sur le First

Ce n’est pas vraiment une surprise : les titulaires d’un compte First - qu’il s’agisse du produit fiscal ou d’épargne - pourront faire une croix sur une éventuelle participation bénéficiaire pour l’exercice 2012.

Les petits cadeaux d’Ethias sur le First
©Christophe Bortels
P.D.-D.

Ce n’est pas vraiment une surprise : les titulaires d’un compte First - qu’il s’agisse du produit fiscal ou d’épargne - pourront faire une croix sur une éventuelle participation bénéficiaire pour l’exercice 2012. Et sans vouloir tirer des plans sur la comète, le situation risque de se répéter au cours des années suivantes.

Mais Ethias propose toutefois quelques petits cadeaux aux titulaires d’un compte First qui souhaitent transférer tout ou partie de ce capital vers le compte CertiFlex-8 : pas de frais d’entrée - ce n’est pas neuf - et un bonus de 50 euros par tranche de 10 000 euros transférés.

Et, cerise sur le gâteau, les intérêts 2012 seront comptabilisés jusqu’à la fin de l’année, même en cas de transfert ou de retrait effectué d’ici le 31 décembre.

En d’autres termes, si vous transférez cette semaine 10 000 euros d’un compte First vers le compte CertiFlex-8, ces 10 000 euros bénéficieront tout à la fois de l’intérêt du compte First jusque fin décembre et du 2,15 % du compte CertiFlex-8 sans oublier le bonus de 50 euros - ou plus -glané au passage.

Où est l’astuce ? " Nous avons l’obligation de nous dégager au maximum du produit First" , rappelle Dominique Petit, responsable de département vie particuliers chez Ethias, faisant référence aux mesures imposées par la Commission européenne. Plus tôt l’argent quitte le produit First - idéalement pour aller vers le contrat CertiFlex-8 (géré en fait par l’assureur luxembourgeois Patronale) - le mieux c’est.

Reste à voir si ce transfert est intéressant. Il ne l’est pas dans tous les cas.

Si vous avez eu la bonne idée d’ouvrir un compte First avant septembre 2003, ne touchez à rien ! Les taux qui vous ont été accordés au moment du versement le sont à vie. Or, début 2003, par exemple, le taux minimum garanti était de 3,75 %. Ce qui laisse aujourd’hui rêveur. Pour un versement ultérieur effectué en novembre 2003, par exemple, le taux minimum garanti est de 3 %. Toujours à vie. Certes, il ne faut pas trop compter sur une participation bénéficiaire, mais cela reste très intéressant.

Là où vous avez tout intérêt à bouger rapidement, ce sont pour les contrats conclus entre octobre 2003 et décembre 2004. Pourquoi ? Tout simplement parce que le capital versé à cette époque bénéficiera d’un taux de 0 % à partir du 1er janvier 2013. L’idée, est de pousser le plus de monde vers la sortie. Bref, vous avez tout intérêt à plier bagages le plus rapidement possible, d’autant que vous ne paierez pas de précompte sur les intérêts (le contrat a logiquement huit ans ou plus).

En cas de retrait effectué en novembre, par exemple, vous continuerez à bénéficier des intérêts - disons de 3 % - jusque fin décembre, y compris sur les sommes retirées. "Nous anticiperons le paiement des intérêts", explique Dominique Petit.

Cet argent vous pourrez le transférer où bon vous semble, que ce soit vers un compte d’épargne, un produit de branche 21 d’une autre compagnie ou le transférer vers CertiFlex-8.

En cas de transfert entre le produit First et son successeur tout désigné, CertiFlex-8, vous ne payez pas de frais d’entrée (1 %) mais bien la taxe de 1, 1%. Par tranche de transfert de 10 000 euros, vous avez un bonus de 50 euros sur le Certiflex-8. Le taux minimum garanti est actuellement de 2,15 %. "Nous espérons pouvoir donner une petite participation bénéficiaire ", précise Dominique Petit.

Pour les contrats conclus à partir de 2005, ne bougez pas encore. D’une part, votre contrat continuera à dégager un rendement égal au taux garanti en vigueur au moment du versement - peut-être 3 %. De plus, ce contrat n’est pas encore libre de précompte. Vous paierez donc un précompte de 21 % sur un intérêt fictif de 4,75 %. Mieux vaut encore patienter un peu.

Ethias, quoi qu’il en soit, informe en temps utile ses clients de la date exacte à laquelle le contrat est libéré de précompte.

Sur le même sujet