L’étrange courrier d’Ethias à ses clients

Ethias s’en défend. Et pourtant, des courriers adressés ces derniers temps par la compagnie d’assurance à ses clients titulaires d’un compte First souffrent d’un manque de clarté. La compagnie veut-elle forcer la main des titulaires d’un produit First ?

L’étrange courrier d’Ethias à ses clients
©Christophe Bortels
P.D.-D.

Ethias s’en défend. Et pourtant, des courriers adressés ces derniers temps par la compagnie d’assurance à ses clients titulaires d’un compte First souffrent d’un manque de clarté. Du coup, le client peut croire qu’il a tout intérêt à racheter son contrat, alors que tel n’est pas forcément le cas.

Ethias, on le sait, doit alléger le poids de son portefeuille First, en raison d’une décision européenne. La compagnie s’y attelle. C’est pourquoi, depuis février dernier, les nouveaux versements bénéficient d’un intérêt de 0 %. De quoi en dissuader plus d’un. De même, le taux auquel l’argent versé en 2004 sera replacé en 2013 - le taux garanti l’est pour huit ans - sera lui aussi de 0 %. Enfin, aucune participation bénéficiaire ne sera versée au titre de l’exercice 2012, et la lettre d’Ethias se montre pessimiste pour l’avenir.

Quelque 130 000 courriers ont été adressés par Ethias afin d’en informer les clients et leur vanter, dans la foulée, le nouveau produit CertiFlex-8, qui offre un taux de 2,15 % garanti et peut être souscrit sans frais. Il y a même un bonus de 50 euros par tranche de 10 000 euros transférés.

Des personnes ayant souscrit à un contrat First voilà une dizaine d’années ont reçu un tel courrier leur vantant l’intérêt d’opter pour CertiFlex-8, " une formule d’épargne attractive ". Or, les versements effectués sur des contrats ouverts jusque fin septembre 2003 bénéficient d’un taux d’intérêt minimum garanti de 3,75 % à vie. Ils n’ont donc aucun intérêt à quitter le produit First. Ledit courrier ne souffle mot de ce taux de 3,75 % garanti à vie, mais vante les mérites de CertiFlex.

De même, les personnes ayant effectué des versements en 2004 sont informées que ces versements leur rapporteront 0 % à partir du 1er janvier 2013. Le courrier, là encore, ne précise pas quel montant est concerné ni que les versements ultérieurs continueront à bénéficier du taux garanti à l’époque pendant huit ans à dater du versement, soit jusque fin 2013 pour les versements effectués en 2005, par exemple. Ce taux garanti peut être de 3 %.

Bref, la communication ne semble pas optimale. Ethias reconnaît qu’il y a bien eu quelques interrogations et commentaires de la part de ses clients. " Mais c’est assez marginal" , assure Michel Tilkin, product manager.

" On ne peut pas tout rappeler dans un courrier sous peine de le rendre indigeste. Le client est aussi censé connaître les caractéristiques de son contrat ", souligne encore le product manager d’Ethias.

Si vous optez pour la solution CertiFlex, n’oubliez pas que vous ouvrez un nouveau produit. Sur le plan fiscal, c’est fondamental. Une nouvelle période de huit ans pour l’exemption de précompte mobilier débutera avec le premier versement.

Dans ce cas, ne tardez pas trop avant d’introduire votre demande de transfert : la taxe sur les nouveaux versements passera en effet de 1,1 % à 2 % en 2013, soit un surcoût de 90 euros pour un versement 10 000 euros.

Sur le même sujet