Economie : la Belgique pointée du doigt par l'UE

La Commission européenne a épinglé 14 pays de l'UE pour leurs déséquilibres macroéconomiques, soit deux de plus qu'en mai dernier. Notre pays en fait partie.

Economie : la Belgique pointée du doigt par l'UE
©AFP Internet

Au sein de la zone euro, les pays concernés sont la France, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, Chypre, la Slovénie, la Finlande, et pour la première fois les Pays-Bas et Malte. En-dehors de la zone euro, le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark, la Bulgarie et la Hongrie sont pointés du doigt.

Les déséquilibres macroéconomiques sont très différents selon les pays, évalués en fonction de 11 indicateurs qui prennent aussi bien en compte les parts de marché à l'exportation que le taux de chômage, l'endettement du secteur privé, les prix de l'immobilier ou le coût du travail.

Dans le cas de la France, la Commission relève que ses parts de marché à l'exportation continuent de se détériorer, que le coût unitaire du travail devrait continuer d'augmenter, que le chômage devrait continuer à augmenter et que les profits des entreprises françaises diminuent, pesant sur leurs investissements et leur capacité d'innovation.

La Commission souligne entre autres que le Royaume-Uni présente un niveau d'endettement public préoccupant, tandis que d'autres pays, comme la Suède, sont dans le viseur pour le niveau de la dette privée et les tensions sur le marché immobilier.

Ces 14 pays vont faire l'objet d'un bilan approfondi, qui sera publié au printemps par la Commission, dans le cadre de l'ensemble de dispositions législatives appelée "six-pack", entrée en vigueur en décembre 2011 et qui renforce la surveillance budgétaire et macroéconomique dans l'UE.

Cette procédure concernant les déséquilibres macroéconomiques comprend un volet préventif, qui permet à la Commission et au Conseil d'adopter des recommandations aux Etats concernés avant que les déséquilibres ne deviennent trop graves, mais aussi un volet correctif, qui n'a encore jamais été utilisé, et qui prévoit d'éventuelles sanctions financières.

Sur le même sujet