"NS et la SNCB ont des contacts réguliers"

Les chemins de fer néerlandais ont fait savoir mercredi qu'ils entretenaient des "concertations régulières" avec leurs collègues de la SNCB.

Belga
"NS et la SNCB ont des contacts réguliers"
©Belga

Les chemins de fer néerlandais (Nederlandse Spoorwegen - NS) ont fait savoir mercredi qu'ils entretenaient des "concertations régulières" avec leurs collègues de la SNCB. Plus tôt dans la journée, l'administrateur délégué de la SNCB, Marc Descheemaecker avait convoqué les responsables de NS et sa filiale NS Hispeed à s'expliquer vendredi sur les problèmes rencontrés depuis la mise en service dimanche du train à grande vitesse Fyra qui relie Bruxelles-Midi à Amsterdam.

Le terme "convoquer" suggère que NS doit rendre des comptes à la SNCB. "Je n'utiliserais pas ce mot pour expliquer la situation", a déclaré un porte-parole de NS. Selon lui, les deux sociétés vont évaluer la situation après une semaine en tant que partenaires. "Et alors nous regarderons quelles améliorations peuvent être apportées."

La NS a indiqué que deux tiers des voyageurs du Fyra arrivent tout au plus avec un quart de retard à leur destination.

Depuis dimanche, le train Fyra a rencontré chaque jour des problèmes (défauts techniques, retards). La SNCB se dit "préoccupée" par ces problèmes. Seize Fyra appartiennent à NS Hispeed et trois à la SNCB. NS Hispeed est aussi responsable de la gestion technique de l'ensemble de la flotte Fyra, précise Bart Crols.

L'administrateur délégué de la SNCB a donc invité NS et NS Hispeed, au cours d'une réunion qui se déroulera vendredi, à fournir des explications sur ces problèmes qui ont touché des trains en possession des chemins de fer néerlandais.

La SNCB rappelle que NS Hispeed avait assuré à la SNCB pouvoir lancer le Fyra le 9 décembre, avec au moins 10 machines. La société de chemins de fer a enfin souligné mettre "tout en oeuvre afin d'assurer le service des trains de façon optimale et permettre à ses clients d'atteindre leur destination".