En 6 ans, l'iPhone s'est montré destructeur

Le 10 janvier 2007, sous les applaudissements nourris des fans de la marque à la pomme, Steve Jobs dévoilait fièrement son nouvel outil. Aujourd'hui, on peut constater que l'iPhone a "tué" (ou du moins affaibli) certains objets et comportements.

En 6 ans, l'iPhone s'est montré destructeur
©Photonews
Jonas Legge

Le 10 janvier 2007, sous les applaudissements nourris des fans de la marque à la pomme, Steve Jobs dévoilait fièrement son nouvel outil, l'iPhone, en annonçant qu'"Aujourd'hui, Apple est en train de réinventer le téléphone".

Avec cet appareil, disposant d'un écran tactile haute résolution et d'applications comme Google et Yahoo, le patron d'Apple se fixait comme objectif de grappiller un pourcent du marché mondial des téléphones portables pour la fin de l'année 2008.

On remarque aujourd'hui qu'il avait sous-estimé la portée de son invention puisque, en décembre 2012, l'iPhone représentait 17,8% de ce marché. D'ailleurs, le HuffingtonPost écrit que, quotidiennement, il se vend plus d'iPhone qu'il ne nait de bébés. Le magazine en ligne précise aussi que "certains ont estimé que le business des iPhone est aujourd'hui plus important que celui de l'ensemble de l'offre Microsoft".

Ce 10 janvier 2013, l'iPhone fête donc ses 6 ans. Le HuffingtonPost profite de l'occasion pour dresser une liste de six choses que l'appareil a "tuées" (ou du moins affaiblies) grâce à (ou à cause de) ses fonctionnalités et sa popularité.

1) Les cartes routières
Suite à l'apparition des GPS mais aussi des applications de navigation disponibles sur iPhone, les jours des grandes cartes routières encombrantes sont comptés.

2) Le Blackberry
Ces téléphones intelligents, qui connurent un franc succès au début des années 2000 lors de leur lancement, doivent dorénavant s'incliner face au triomphe des iPhone, les chiffres de vente des Blackberry s'émiettant...

3) Les réveils
La multifonctionnalité des téléphones de la marque à la pomme permet de se séparer d'un autre objet, autrefois omniprésent dans les chambres à coucher : le réveil.

4) Les appareils photo compacts
Pour des questions de facilité, de prix et de vitesse notamment, nombreux sont ceux qui ont délaissé les petits appareils photo et optent pour des prises de vues et vidéos avec le seul smartphone d'Apple.

5) L'iPod
Le groupe américain, par ses nombreux développements technologiques, affaiblit même ses propres produits. En effet, les ventes d'iPod ont continuellement décliné ces trois dernières années. La raison est double : l'iPhone dispose des mêmes fonctionnalités, mais en plus le nombre d'iPod vendus au niveau mondial depuis son lancement est très élevé (350 millions depuis 2001), ce qui explique que les ventes se tassent.

6) Le comportement à table
Le nombre d'iPhone trônant fièrement sur les tables des restaurants ou dégainés lors de repas est de plus en plus important. Cet appareil, comme de nombreux smartphones, dispose d'une pléthore d'applications qui permettent d'égayer, d'animer et d'illustrer les conversations. De quoi surprendre ou même agacer les adeptes du "tiens-toi bien à table".


Sur le même sujet