Electrabel sous les 50 % en Flandre

Sophie Dutordoir, la patronne d’Electrabel, l’avait déclaré lors d’un déjeuner informel avec la presse au début de la semaine passée : "On voit les premiers résultats de la baisse des prix". Si l’énergéticien a pu constater un retour des clients en Wallonie et un net ralentissement des pertes de clients à Bruxelles et en Wallonie, il n’en est pas de même dans le nord du pays. En Flandre, la filiale de GDF Suez continue à perdre des plumes.

énergie

Sophie Dutordoir, la patronne d’Electrabel, l’avait déclaré lors d’un déjeuner informel avec la presse au début de la semaine passée : "On voit les premiers résultats de la baisse des prix". Si l’énergéticien a pu constater un retour des clients en Wallonie et un net ralentissement des pertes de clients à Bruxelles et en Wallonie, il n’en est pas de même dans le nord du pays. En Flandre, la filiale de GDF Suez continue à perdre des plumes.

La part de marché du fournisseur historique est ainsi passée sous la barre des 50 % dans le nord du pays en janvier, même si l’on tient compte du marché des entreprises où Electrabel est encore particulièrement puissant. Ces données proviennent du site de la VREG, le régulateur flamand des marchés du gaz et de l’électricité.

En ce qui concerne le gaz, Electrabel était déjà passé sous les 50 % de parts de marché en novembre 2012 en Flandre. Les pertes de parts de marchés pour Electrabel se sont toutefois accélérées. Au début de l’année 2012, la société avait encore 60 % de l’électricité flamande entre ses mains. En décembre, elle n’en contrôlait plus que 50,05 % avant de passer sous la barre des 50 % en janvier (47,92 %).

En Flandre, Electrabel demeure plus puissant chez les entreprises, où elle représente 58,41 % du marché, que chez les particuliers (45,86 % du marché). Pour ce qui concerne le gaz, Electrabel ne contrôle plus que 44,71 % du marché flamand. Les deux principaux concurrents d’Electrabel en Flandre sont EDF Luminus et Eni qui dominent respectivement environ 20 et 10 % du marché flamand, autant pour l’électricité que pour le gaz.

En Wallonie, Electrabel reste le premier fournisseur avec 53,6 % du nombre de clients sur le réseau au 1er septembre 2012, selon les chiffres de la Commission wallonne pour l’Energie (CWaPE). Electrabel demeure également le premier fournisseur de gaz en Wallonie, avec 40,7 % du volume livré au 1er septembre 2012, toujours selon les chiffres de la CWaPE.

Suite aux mesures prises par le gouvernement, la concurrence entre les fournisseurs d’énergie est montée d’un cran. Les consommateurs ont tendance à aller voir ailleurs, ce qui a poussé Electrabel à baisser ses prix. (Belga)