Les petits Belges à l’App page

Branché jusqu’au bout des neurones, spécialiste du "mobile interface design", Jeremy Le Van a décidé de quitter son emploi chez Foursquare, aux Etats-Unis, pour lancer sa propre application smartphone "made in Belgium". Réalisée ici dans un petit appart où à trois, Jeremy et ses comparses rivalisent d’ingéniosité pour faire évoluer leur bébé, l’Application gratuite, baptisée "Sunrise", fait déjà un tabac sur l’Appstore d’Apple avec plus de 100 000 téléchargements. Ce supercalendrier tourne déjà sur les iDevices, mais, nous assure Jérémy Le Van, devrait rapidement être disponible pour les autres plateformes dont, notamment, Android. Mais, objecterez-vous (avec raison), les calendriers sont disponibles dans les applications natives des smartphones C’est exact, mais pour Jeremy Le Van, fort du succès de son application, "la différence vient de la convivialité, de la clarté de l’interface qui agrège les différentes informations mises à sa disposition, et les présente de manière proactive. En fait, Sunrise gère les différents agendas des utilisateurs pour en faire une sorte de superagenda très pro, comme peu de gens sont capables de le gérer eux-mêmes par manque de temps ou d’organisation. Elle analyse les événements et les étiquettes à l’aide de petites icônes".

P.V.C.

Branché jusqu’au bout des neurones, spécialiste du "mobile interface design", Jeremy Le Van a décidé de quitter son emploi chez Foursquare, aux Etats-Unis, pour lancer sa propre application smartphone "made in Belgium". Réalisée ici dans un petit appart où à trois, Jeremy et ses comparses rivalisent d’ingéniosité pour faire évoluer leur bébé, l’Application gratuite, baptisée "Sunrise", fait déjà un tabac sur l’Appstore d’Apple avec plus de 100 000 téléchargements. Ce supercalendrier tourne déjà sur les iDevices, mais, nous assure Jérémy Le Van, devrait rapidement être disponible pour les autres plateformes dont, notamment, Android. Mais, objecterez-vous (avec raison), les calendriers sont disponibles dans les applications natives des smartphones C’est exact, mais pour Jeremy Le Van, fort du succès de son application, "la différence vient de la convivialité, de la clarté de l’interface qui agrège les différentes informations mises à sa disposition, et les présente de manière proactive. En fait, Sunrise gère les différents agendas des utilisateurs pour en faire une sorte de superagenda très pro, comme peu de gens sont capables de le gérer eux-mêmes par manque de temps ou d’organisation. Elle analyse les événements et les étiquettes à l’aide de petites icônes".

Qu’agrège cet outil ? La plupart des agendas et annuaires de contacts, comme LinkedIn, Google Calendar et, principalement, Facebook qui est d’ailleurs pour l’instant le système d’identification dans Sunrise. "Nous sommes conscients que c’est aussi un obstacle pour les gens qui ne souhaitent pas être présents sur Facebook. Nous allons ouvrir d’autres possibilités de signature dans les jours qui viennent." Une évolution rapide en fonction des idées et des remarques des utilisateurs, c’est le secret de cet App qui vous rappellera vos rendez-vous tout en vous proposant un guidage (via Google Maps) vers le lieu de cette rencontre et, plus tard, vous suggérera aussi un restaurant pour la pause de midi