Un point "Grèce-Portugal" au menu européen ce lundi

Les ministres des Finances des 17 se retrouvent à Bruxelles pour ce qui devrait être leur dernière réunion avant les vacances d’été.

afp
Un point "Grèce-Portugal" au menu européen ce lundi
©AFP Internet

La zone euro doit déterminer lundi si la Grèce peut bénéficier d’une nouvelle tranche de prêts, et faire le point sur la situation au Portugal dont la crise politique a suscité la crainte d’une relance de la crise de l’euro. Les ministres des Finances des 17 se retrouvent à Bruxelles pour ce qui devrait être leur dernière réunion avant les vacances d’été. La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, assistera à cette réunion. Les créanciers de la Grèce, réunis au sein de la troïka (EU-BCE-FMI), devraient présenter leur rapport sur les efforts accomplis par Athènes.

Ce rapport conditionne le déblocage d’une aide de huit milliards d’euros, dont 6,3 milliards venant des Européens. Actuellement en mission d’inspection dans la capitale grecque, "la troïka travaille d’arrache-pied", a déclaré vendredi une source diplomatique européenne. Les experts de l’UE, de la Banque centrale européenne et du FMI réclament des gages d’Athènes en matière de suppression d’emplois dans la fonction publique et de discipline budgétaire. Pour rester sous perfusion, la Grèce s’est engagée à supprimer 4 000 emplois publics d’ici la fin de l’année et à imposer des mutations à 25 000 agents de son administration pléthorique. Mais le nouveau ministre en charge de cette réforme, Kyriakos Mitsotakis, a annoncé cette semaine qu’il avait besoin de temps.

La Grèce pourrait donc être privée de nouvelle injection financière jusqu’à la rentrée. Autre sujet à l’agenda de l’Eurogroupe : le Portugal. Le pays vit depuis une semaine une crise politique qui inquiète l’Europe et a fragilisé les marchés. Les instances européennes ont demandé à Lisbonne de clarifier la situation au plus vite.

Grèce: la troïka est favorable à un déblocage de l'aide (officiel)

La troïka des bailleurs de fonds de la Grèce a achevé sa mission à Athènes et s'est dite favorable à un déblocage d'une nouvelle tranche d'aide financière pour le pays, une décision qui devra être prise par les ministres des Finances de la zone euro lors d'une réunion prévue ce lundi. "Les équipes de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international ont achevé leur inspection en Grèce. La mission d'experts est parvenue à un accord préliminaire avec les autorités (grecques) sur les réformes économiques et financières nécessaires pour garantir que le programme d'aide reste sur les rails", a indiqué la troïka dans un communiqué.

"La troïka et les autorités grecques estiment que les perspectives macroéconomiques sont dans l'ensemble conformes aux projections, qui tablent sur un retour graduel à la croissance en 2014", poursuit le communiqué. "L'avenir reste toutefois incertain", soulignent les experts de la troïka, qui pointent des "retards dans la mise en oeuvre de la politique dans certains domaines". Les ministres des Finances des 17 se retrouvent à Bruxelles à partir de 13H00 GMT pour ce qui devrait être leur dernière réunion avant les vacances d'été. La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, assistera à cette réunion.

La troïka doit présenter son rapport sur les efforts accomplis par Athènes. De ce rapport dépend le déblocage d'une aide de 8 milliards d'euros, dont 6,3 milliards venant des Européens.