Fini le phone banking chez ING. Qui ouvre la voie ?

Test-Achats rappelle aux clients mécontents qu’il est facile de changer de banque…

Ariane van Caloen
Fini le phone banking chez ING. Qui ouvre la voie ?
©BELGA

A partir de ce 13 juillet, les clients d’ING Belgique ne pourront plus utiliser le phone banking. Début mai, la banque avait annoncé sa décision de ne plus offrir ce service. Depuis, elle a prévenu personnellement toutes les personnes concernées en leur proposant des alternatives. Ce qui a suscité la grogne de certains clients qui sont allés se plaindre auprès de Test-Achats. L’association de défense de consommateurs a tenté d’intervenir auprès de la banque, mais sans succès.

Du côté de la banque, on explique cette décision par le désintérêt pour ce service (-7 % par an sur un total d’utilisateurs représentant moins d’un pour-cent des clients actifs) et par le développement des services "online" et "mobile banking".

Face au dépit de certains clients, Test-Achats conseille de changer de banque. "La procédure pour changer de banque est simple et gratuite", rappelle-t-elle dans un communiqué publié vendredi. "Il suffit de compléter un formulaire auprès de la nouvelle banque qui se charge ensuite de tout". D’après l’Association, les trois autres grandes institutions du pays continuent à offrir le phone banking. Pour le moment du moins… Car la banque ING a clairement lancé le mouvement. Elle va être suivie par Axa qui a confirmé son intention de supprimer son service de phone banking à partir du 31 décembre.

Amusant de noter qu’ING a publié vendredi une étude qui montre, entre autres, que les Belges utilisent le mobile banking moins que d’autres Européens. Hasard du calendrier ?


Sur le même sujet