Marc Buelens quitte Swissport Belgique

On dit l'ambiance électrique depuis le rachat de Flightcare Belgique par la filiale du groupe suisse.

Marc Buelens quitte Swissport Belgique
©BELGA
belga

Le CEO de Swissport Belgique, Marc Buelens, quittera l'entreprise à la fin août, annonce mardi l'Echo sur son site internet, citant plusieurs sources. Selon le quotidien, Marc Buelens a pris lui-même la décision de quitter la société de manutention aéroportuaire pour "embrasser un nouveau métier davantage passionnant". Le départ du CEO de Swissport Belgique serait, selon des observateurs, une conséquence des remous sociaux qui touchent la société depuis des mois.

Depuis que la filiale du groupe suisse a racheté Flightcare Belgique en septembre 2012, le climat social est tendu au sein de l'entreprise. En mai dernier, une grève de plusieurs jours avait pénalisé près de 20.000 passagers et 10.000 bagages étaient restés en souffrance dans les hangars de l'aéroport.

Enfin, lundi, la direction annonçait une réduction des contrats intérimaires et étudiants et son intention de passer les contrats d'intérim réguliers à 75% pour le mois d'août en raison d'une baisse de 15% des vols à traiter. Cette décision a provoqué la colère et l'inquiétude des travailleurs.

Accord sur le déploiement des effectifs pour le mois d'août

Un accord a été trouvé, mardi, entre la direction et les syndicats de Swissport Belgium sur le déploiement du personnel pour le mois d'août, annonce mardi soir la direction de Swissport Belgium dans un communiqué. Il a été convenu de revoir le planning du personnel pour le mois d'août, ajoute la direction. Les syndicats de Swissport avaient fait part de leur colère et inquiétudes après l'annonce par la direction, lundi, de réduire le nombre de contrats intérimaires et étudiants ainsi que de son intention de passer les contrats d'intérim réguliers à 75% pour le mois d'août en raison d'une baisse de 15% des vols à traiter.

Dans son communiqué, la direction de Swissport Belgium a réitéré sa volonté de respecter tous les accords du 16 mai dernier: pas de split-shifts, trois personnes par équipe et maximum 300 bagages par tapis à bagages. La société Swissport avait été confrontée à une grève du personnel qui avait duré plusieurs jours et conduit à des retards et annulations de vols ainsi qu'à un amoncellement de milliers de bagages non distribués.

Sur le même sujet