Pour VIVAQUA, les facteurs ne seraient pas à même de relever les compteurs

L’extension des missions des facteurs - comme le relevé des compteurs d’eau ou de gaz et d’électricité - proposée par le patron de Bpost, ne fait pas l'unanimité. L'intercommunale VIVAQUA dénonce: «rien ne justifierait de mettre en péril des emplois au sein de l'intercommunale dans le seul but de résoudre un problème de personnel dans une autre entreprise ».

Dorian De Meeus
Pour VIVAQUA, les facteurs ne seraient pas à même de relever les compteurs
©Photonews

L’extension des missions des facteurs - comme le relevé des compteurs d’eau ou de gaz et d’électricité - proposée samedi par Johnny Thijs, le patron de Bpost, a plutôt été bien accueillie par les syndicats CGSP et le SLFP. "Il est bon que la direction cherche des alternatives afin de pallier la diminution du volume de courrier classique avec de nouvelles tâches", explique Marc De Mulder, président national du SLFP secteur Poste. A condition, toutefois, que l’emploi soit garanti au sein de l’entreprise. Les syndicats socialiste et libéral précisent aussi qu’il ne peut s’agir de faire davantage de profit et réclament en outre que les facteurs reçoivent la formation adéquate.

L'intercommunale VIVAQUA réagit sévèrement

De son côté, Christiane Franck, Directeur général de VIVAQUA estime que « rien ne justifierait de mettre en péril des emplois au sein de l'intercommunale dans le seul but de résoudre un problème de personnel dans une autre entreprise ».

Dans un communiqué de presse diffusé ce lundi après-midi, le producteur et distributeur d'eau potable tient à préciser que le métier de releveur comprend une série d'actes techniques qui nécessitent des compétences précises :  « Ces connaissances doivent en outre être régulièrement mises à jour. Lors du relevé, les agents de VIVAQUA contrôlent également une série de paramètres: vérification de l'identité du propriétaire et des locataires, conformité des installations, présence de clapets anti-retour ou d'adoucisseurs,… »

Et d’ajouter : « Sans vouloir préjuger des compétences des facteurs, il reste difficile d'envisager que ceux-ci soient à même d'accomplir cette mission avec toute la rigueur requise. De plus, les releveurs assurent un contact régulier et primordial avec les consommateurs. »