Belgacom: Michel Moll n'a "violé aucune règle"

L'ancien président de Belgacom, n'a pas violé les règles en signant et en ne communiquant pas un contrat de consultance chez Huawei, estime lundi le conseil d'administration de Belgacom dans un communiqué.

Belgacom: Michel Moll n'a "violé aucune règle"
©Thierry du Bois
Belga

Michel Moll, ancien président de Belgacom, n'a pas violé les règles en signant et en ne communiquant pas un contrat de consultance chez Huawei, estime lundi le conseil d'administration de Belgacom dans un communiqué. Le conseil d'administration estime également "qu'il n'y a pas d'indication que la société aurait subi des dommages ou que les intérêts de la société auraient été mis en jeu".

"Le conseil d'administration insiste sur le fait que le respect des règles de bonne gouvernance reste de la responsabilité individuelle de chaque membre du conseil. Dans les prochains mois, le conseil d'administration examinera la manière, outre les règles actuelles du cadre légal et de gouvernance sociétale, de renforcer encore plus celles-ci. Le conseil d'administration proposera un dialogue avec l'ensemble des actionnaires sur cette question", conclut Belgacom dans son communiqué.

Sur le même sujet