Le taux des obligations belges à la baisse

Le taux des obligations belges à long terme est passé lundi sous la barre des 2,5%. C'est la première fois depuis début août que le taux est si bas.

Belga
Le taux des obligations belges à la baisse
©Photo News

Le taux des obligations belges à long terme est passé lundi sous la barre des 2,5 %. C'est la première fois depuis début août que le taux est si bas. Koen De Leus, économiste à la KBC, l'explique par la décision de la banque centrale américaine (Fed) de reporter de quelques mois le durcissement de sa politique monétaire. Ce report provoque depuis quelques semaines une baisse des marchés obligataires dans le monde. Le taux belge se situait en mai à seulement 1,92 %, soit un plus bas historique. Depuis, le taux a fortement remonté, certainement en raison du fait que les banques centrales allaient durcir leur politique monétaire. Le taux belge à long terme s'est élevé à 2,898 % le 10 septembre.

Mais l'annonce surprise de la Fed de maintenir sa politique monétaire souple a entraîné un mouvement vers le bas. Ce dernier se prolonge depuis quelques semaines avec comme conséquence le franchissement de la barre des 2,5 % lundi, à 2,496 %.

"Le report du durcissement est à présent estimé pour le premier trimestre 2014. Au plus le durcissement est reporté, au plus bas seront les taux", déclare l'économiste de la KBC. Koen De Leus s'attend cependant à une hausse du taux à long terme. "Nous prévoyons un taux à long terme de 3,2 % fin 2014. C'est encore un niveau bas dans une perspective historique."