Twitter se protège face aux risques d'espionnage

Depuis les révélations de l'informaticien américain Edward Snowden, le monde sait à présent que rien n'échappe à la NSA, pas même les échanges chiffrés.

Twitter se protège face aux risques d'espionnage
©AFP
Rédaction en ligne

Comme d'autres géants de l'internet tels que Google ou encore Facebook, Twitter tentera également de se doter d'une carapace face aux tentatives d'espionnage de plus en plus fréquentes. Et depuis les révélations de l'informaticien américain Edward Snowden, le monde sait à présent que rien n'échappe à la NSA, pas même les échanges chiffrés. 

« Perfect Forward Secrecy », c'est donc le niveau supplémentaire de sécurité que lance Twitter, "en plus des propriétés habituelles de confidentialité et d'intégrité du protocole HTTPS", explique le réseau social sur son blog. Le chiffrement est plus contraignant, mais rien ne changera pour les internautes. "Si un ennemi enregistre toutes les données cryptées des utilisateurs de Twitter, et casse ou vole plus tard les clés de décryptage de Twitter, il ne devrait pas pouvoir utiliser ces clés pour décrypter les données enregistrées", ajoute-t-il.

Sur le même sujet