Une majorité d'Européens pour une hausse de l'aide aux pays en voie de développement

Plus de six Européens sur dix sont favorables à une augmentation de l'aide aux pays en voie de développement en dépit de la crise économique en Europe, selon un sondage publié mardi par la Commission européenne.

Belga

Plus de six Européens sur dix sont favorables à une augmentation de l'aide aux pays en voie de développement en dépit de la crise économique en Europe, selon un sondage publié mardi par la Commission européenne.

83% des personnes interrogées dans le cadre d'une enquête Eurobaromètre estiment qu'il "est important d'aider les populations des pays en développement" et 61% d'entre elles souhaitent que l'aide soit "augmentée".

L'enquête montre que "l'engagement personnel" des Européens est de "plus en plus fort", puisque 48% des personnes interrogées (+4 points par rapport à 2012) se disent "prêtes à payer plus pour des produits, y compris d'épicerie, qui soutiennent les pays en développement".

La progression est plus forte chez les jeunes de moins de 24 ans que chez les personnes âgées de plus de 55 ans.

Le commissaire européen au Développement, Andris Piebalgs, a estimé que l'enquête démontrait que les Européens étaient "prêts à fournir leur part d'effort" en matière "d'éradication de la pauvreté et de développement durable".

L'enquête a été publiée au premier jour des Journées européennes du développement, consacrées aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et à l'après 2015, terme prévu pour la réalisation des OMD.

L'Eurobaromètre a été conduit par l'institut TNS Opinion auprès de 27.680 personnes interrogées dans l'ensemble de l'UE.