Sur Twitter, il y a des requins. Des vrais requins

Les requins qui longent souvent les côtes australiennes ont un compte Twitter. Sans le savoir, évidemment. Une manière de prévenir au plus vite les baigneurs du danger.

Sur Twitter, il y a des requins. Des vrais requins
©Reporters
Rédaction en ligne

En Australie, les attaques de requins sont relativement fréquentes à cette période de l'année. Pour protéger les nageurs et les surfeurs qui peuplent les plages Down Under, un compte Twitter pour ces requins a été ouvert, comme nous l'apprennent nos confrères du Standaard. Et le principe est simple: quand un requin s'approche d'une plage, le monde entier est automatiquement mis au courant en moins de 140 signes.

Mais comment est-ce possible? Tout simplement grâce à des émetteurs placés dans la peau des quelques trois cents squales repérés ces dernières années aux abords des côtes australiennes. Cet émetteur déclenche une alarme dès que le requin s'approche dans un rayon d'un kilomètre, et un tweet est envoyé. Une brève alerte qui comprend même le type et la taille du squale qui s'aventure trop près des plages.



"C'est beaucoup plus efficace que la radio ou la télévision, explique Chris Peck de Surf Life Saving Western Australia. "Maintenant, les gens sont immédiatement informés. Avec la radio ou la TV, tu es seulement au courant quand le danger est passé."

Reste à voir si les plages d'Australie sont équipées niveau 4G. Et si les portables sont waterproof.


Sur le même sujet