Gaz russe : 15 % via l’Ukraine

L’Europe consomme de plus en plus de gaz russe mais elle est moins exposée qu’avant à d’éventuelles coupures sur les gazoducs transitant par l’Ukraine.

AFP
L’Europe consomme de plus en plus de gaz russe mais elle est moins exposée qu’avant à d’éventuelles coupures sur les gazoducs transitant par l’Ukraine. Lundi, les stockages européens de gaz étaient pleins à 48,8 % de leur capacité, contre environ 37 % au même moment l’an passé,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité