Ces entreprises que l'Etat n'a pas (encore) intérêt à vendre

Le nouveau ministre des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA) a laissé entendre que de nouvelles privatisations pourraient intervenir. Sur la table, sans doute dans un premier temps, Belfius, BNP Paribas, Belgacom ou bpost. Mais, selon les analystes financiers, en vendant maintenant, l'Etat risque de ne pas faire une très bonne affaire. DOSSIER.

Ces entreprises que l'Etat n'a pas (encore) intérêt à vendre
©Photo News
Vincent Slits, R.MEU., AVC, S.TA.,L.LAM
Va-t-on assister dans les prochains mois à la vente de certains bijoux de famille de l’Etat belge ? C’est probable. Le nouveau ministre des Finances, le N-VA Johan Van Overtveldt, n’a en tout cas pas...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet