Booking.com et hôteliers: une relation sous tension

Poussé dans le dos, le géant de la réservation d’hébergements en ligne a dû lâcher du lest. Depuis le 1er juillet, les hôteliers européens ont retrouvé une certaine liberté en matière de tarifs et de disponibilités. Pas totale. Qu’en pensent les Belges?

Anne Masset
Booking.com et hôteliers: une relation sous tension
©REPORTERS
"Vous pouvez proposer différents tarifs, conditions et disponibilités sur différentes agences de voyages en ligne. Vous n’êtes donc plus obligés de proposer les mêmes tarifs, les mêmes conditions et les mêmes disponibilités sur Booking.com et les autres agences de voyages en ligne. […] Vous pouvez proposer des tarifs plus bas et de meilleures conditions via les canaux hors ligne (tels que les réservations par téléphone ou les réservations directes à l’établissement),...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité