L’indisponibilité de Doel 3 et Tihange 2 est prolongée jusque 2016

Suite aux fissures sur les réacteurs, l'indisponibilité des centrales nucléaires Doel 3 et Tihange 2 est prolongée jusqu'à la nouvelle année. C'est ce que rapporte aujourd'hui Electrabel.

L’indisponibilité de Doel 3 et Tihange 2 est prolongée jusque 2016
©BELGA
Belga

Electrabel a annoncé jeudi avoir revu la période d'indisponibilité des réacteurs Doel 3 et Tihange 2 et l'avoir étendue jusqu'au 1er janvier 2016. "L'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) a confirmé que l'analyse des deux dossiers de sûreté remis par Electrabel était actuellement toujours en cours par Bel V (la filiale technique de l'AFCN), par l'organisme de contrôle AIB Vinçotte et par un laboratoire indépendant américain", explique Electrabel dans un communiqué.

L'entreprise a dès lors estimé que la période d'indisponibilité, initialement fixée jusqu'au 1er novembre 2015, devait être adaptée et a mis à jour cette information pour le marché via le site internet ENGIE Transparency, conformément à ses obligations en matière de transparence.

La décision de redémarrage des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 est du ressort de l'autorité de contrôle, rappelle Electrabel.

Ces deux unités sont à l'arrêt depuis le 25 mars 2014 pour permettre des tests supplémentaires sur leurs cuves, après la découverte de microfissures à l'été 2012.


Engie revoit à la baisse ses prévisions de croissance

L'énergéticien français Engie (ex-GDF Suez) a annoncé jeudi avoir revu légèrement à la baisse sa fourchette de prévision de résultat net récurrent pour 2015 en raison de la prolongation de l'indisponibilité des deux réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2 en Belgique. "Electrabel, filiale d'Engie, a annoncé ce jour avoir revu la durée d'indisponibilité des centrales nucléaires belges Doel 3 et Tihange 2 au 1er janvier 2016", contre le 1er novembre auparavant, a indiqué le géant énergétique français dans un communiqué. "Le groupe ajuste en conséquence pour 2015 sa fourchette de résultat net récurrent part du groupe de 0,1 milliard d'euros, correspondant aux deux mois d'hiver supplémentaires de non fonctionnement, avec une fourchette désormais comprise entre 2,75 et 3,05 milliards d'euros", ajoute-t-il.


L'AFCN approuve le plan d'action d'Electrabel mais renforce l'autorisation d'exploitation

L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a approuvé le plan d'action élaboré par Electrabel en vue de l'exploitation des réacteurs Doel 1 et 2 jusqu'en 2025. L'autorisation d'exploitation des réacteurs a cependant été renforcée, annonce l'AFCN jeudi dans un communiqué. Electrabel avait remis en avril dernier un rapport de synthèse à l'AFCN afin de détailler les actions qui seront entreprises pour assurer l'exploitation sûre des deux réacteurs durant les dix prochaines années.

Après analyse approfondie de ce plan d'action, l'AFCN a conclu que le programme proposé est "réalisable et qu'Electrabel est en mesure d'assurer l'exploitation sûre à long terme des réacteurs de Doel 1 et 2."

L'Agence a entre-temps décidé de renforcer l'autorisation d'exploitation des réacteurs et d'y ancrer les plans d'action d'Electrabel. Concrètement, trois conditions d'autorisation supplémentaires viennent s'ajouter au contenu de l'autorisation d'exploitation existante: le plan d'action doit être réalisé conformément au programme et au planning décrits dans le rapport de synthèse; toutes les actions prioritaires décrites dans le plan d'action doivent être achevées avant le début de l'exploitation à long terme; et l'exploitant doit remettre à l'AFCN son rapport de synthèse de la quatrième révision décennale de sûreté, "rédigé avec une attention particulière pour les aspects liés à l'exploitation à long terme", avant le début de l'exploitation à long terme des réacteurs.

Par ailleurs, l'AFCN considère qu'il n'est pas nécessaire d'organiser une étude d'incidence sur l'environnement, avec consultation publique, car "les actions prévues n'entraîneront pas d'impact radiologique négatif et ne mèneront pas non plus à une évolution significative des effets radiologiques sur l'environnement."

Sur le même sujet