La SNCB cherche un médiateur

La pression s'exerce désormais sur Kris Peeters, ministre de l'Emploi. Le Conseil des ministres restreint doit trancher vendredi. Navetteurs et étudiants s'attendent à un mois de janvier difficile.

La SNCB cherche un médiateur
©Jean-Luc Flemal
M. Co et BdO
Si la tension est retombée d’un cran jeudi, les chemins de fer restent sens dessus dessous. Les cinq jours de grève annoncés par les syndicats au mois de janvier sont on ne peut plus d’actualité alors que le dialogue social est toujours au point mort. Ce vendredi, le "Kern" devrait décider si oui ou non,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet