Le rail belge en questions (6/6) : la SNCB roule-t-elle vers la privatisation?

Une ministre dans l'oeil du cyclone, des économies drastiques, une lutte sociale pénalisant les usagers et l'économie du pays, un débat politique à couteaux tirés : le rail belge est à la croisée des chemins. En six questions et autant de reportages, "La Libre" propose une photographie de la situation d'un acteur majeur de la mobilité en Belgique.

Mathieu Colleyn
Press conf. 'Laundry Day (05/09) en NMBS zorgen voor 100% feesten en veilig thuiskomen' met voorstelling van het 'Disco'-nachtaanbod van de NMBS en het festival Laundry Day, i.a.v. minister Jacqueline Galant - Présentation de l'offre "Disco" de la SNCB et du festival "Laundry Day", en présence de la ministre Jacqueline Galant 13/08/2015 pict. Bert Van Den Broucke / © Photo News
Press conf. 'Laundry Day (05/09) en NMBS zorgen voor 100% feesten en veilig thuiskomen' met voorstelling van het 'Disco'-nachtaanbod van de NMBS en het festival Laundry Day, i.a.v. minister Jacqueline Galant - Présentation de l'offre "Disco" de la SNCB et du festival "Laundry Day", en présence de la ministre Jacqueline Galant 13/08/2015 pict. Bert Van Den Broucke / © Photo News ©Photo News
La cure d’austérité à laquelle sont actuellement soumis les chemins de fer belges alimente toutes sortes de spéculations. Le "risque" d’une privatisation du rail est ainsi souvent mis en avant par les syndicats et les partis d’opposition au gouvernement Michel. Ce discours découle de...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité