Le "nouveau" Conseil wallon du numérique est connu

"La Libre" a appris que le CdN allait être réduit à seulement 6 membres.

placeholder
© Belga
Pierre-François Lovens

Mis en place par le ministre Jean-Claude Marcourt en février 2015, le Conseil wallon du numérique (CdN) s'apprête à renouveler sa composition. Initialement composé de 18 membres issus du secteur du numérique au sens large, « La Libre » a appris que le CdN allait être réduit à seulement 6 membres. Le gouvernement wallon, réuni jeudi, a approuvé la liste de noms soumise par Pierre Rion, président du Conseil du numérique. Outre M.Rion (président du groupe EVS), les nouveaux membres du Conseil sont Baudouin Corlùy (Agoria), Etienne Pourbaix (Skywin), Elise Degrave (FUNDP), Francis Bodson (ex-directeur technique de Be TV) et Bernard Rentier (ex-recteur de l'Ulg). MM.Corlùy et Rentier étaient déjà membres du CdN.

Pour rappel, le Conseil du numérique avait été mis sur pied dans le cadre du Plan numérique pour la Wallonie. Indépendant et doté d'un pouvoir consultatif, le CdN a pour mission de structurer la réflexion sur la stratégie du numérique en Wallonie. Au terme d'Assises du numérique oganisées au printemps 2015, les 18 membres du Conseil avaient élaboré une série de recommandations stratégiques, en septembre, sous l'appellation générique de « Digital Wallonia ». Fin 2015, le gouvernement wallon avait adopté ces recommandations et dégagé un montant de 500 millions d'euros sur quatre ans afin, selon les propres mots de Jean-Claude Marcourt, d'accrocher la Wallonie "au premier wagon de l'industrie 4.0" et de la révolution numérique

Dès lors que la stratégie « Digital Wallonia » est aujourd'hui sur les rails, Pierre Rion avait recommandé au ministre Marcourt de réduire le CdN à six membres. En dehors de la présidence, chaque membre sera en charge des cinq grands axes de «Digital Wallonia » : Baudouin Corlùy pilotera la thématique « Secteur numérique », Etienne Pourbaix celle de « L'économie par le numérique », Elise Degrave se chargera des « Services publics », Francis Bodson s'occupera du pôle « Territoire connecté et intelligent », tandis que Bernard Rentier se consacrera de « Compétences et emplois ».

Ce nouveau Conseil du numérique se réunira rapidement pour définir son mode opératoire. Il travaillera en étroite collaboration avec l'Agence du numérique, auquel il soumettra des questions sur la mise en oeuvre du plan, mesure par mesure.


Sur le même sujet