Furlan : "Il n’y a pas de nouvelle bulle photovoltaïque"

Le régulateur wallon estime que le déficit de financement des certificats verts atteindra 600 millions d’euros d’ici à 2024. Paul Furlan, le ministre wallon de l’Energie (PS), estime qu’il s’agit d’un problème de trésorerie à court terme et qu’il existe une solution qui ne coûtera rien au contribuable wallon d’ici la fin octobre. Entretien.

Laurent Lambrecht
école
©Jean-Luc Flémal
Un récent rapport du régulateur wallon de l’énergie (Cwape) avait annoncé la couleur. D’ici 2024, le déficit de financement des certificats verts atteindra 600 millions d’euros. A l’origine, le financement du système de soutien...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité