Les créanciers soupçonnent Franco Dragone de fraude

Lundi, le tribunal de commerce de Mons devait se prononcer sur la pirouette judiciaire du Louviérois. Le verdict a été reporté de huit jours à la demande des créanciers. Ceux-ci exigent de la transparence quant à la santé financière du groupe Dragone. Dossier.

Alice Dive, avec V.S. et R. Meu.
Lundi, le tribunal de commerce de Mons devait se prononcer sur la pirouette judiciaire du Louviérois. Le verdict a été reporté de huit...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité