La juge à Franco Dragone : "Où sont les sous ?"

L'étau se resserre autour de Franco Dragone. Ce lundi, le tribunal de commerce de Mons a décidé de prolonger de 5 mois le sursis dont bénéficie actuellement Productions du Dragon (PDD), la société belge du groupe Dragone.

Alice Dive
Pour le coup, on peut dire qu’elle n’y est pas allée par quatre chemins. "Le groupe Dragone a-t-il effectivement dans ses cartons le projet de produire prochainement un Lido ( NdlR : un grand cabaret à l’instar de celui de Paris) à Shanghai ? ", a questionné...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité