Jean-Jacques Cloquet, patron de l'aéroport de Charleroi: "Zaventem doit arrêter de se plaindre"

L’aéroport de Charleroi n’a jamais autant accueilli de passagers. Son patron, Jean-Jacques Cloquet, veut attirer d’autres compagnies, dont Air Belgium et Eurowings. "La Flandre doit s’inspirer de la Wallonie", dit-il. Selon Jean-Jacques Cloquet, l’allongement de la piste, prévu en 2020, permettra à Charleroi d’attirer des compagnies low cost proposant des vols vers l’Asie ou l’Amérique.

Charleroi Airport pourra allonger sa piste à 3.200 mètres. "La nouvelle majorité a été bien inspirée d'opter finalement pour l'allongement de la piste à 3.200 mètres. Il n'est pas question de faire décoller des gros porteurs, mais pour être rentables aujourd'hui, les compagnies aériennes de transport de passagers prennent aussi du cargo pour optimaliser les vols. Les avions sont plus lourds et ont besoin d'une piste beaucoup plus longue pour décoller", a confié Jean-Jacques Cloquet, CEO de BSCA, au journal L'Echo.
Charleroi Airport pourra allonger sa piste à 3.200 mètres. "La nouvelle majorité a été bien inspirée d'opter finalement pour l'allongement de la piste à 3.200 mètres. Il n'est pas question de faire décoller des gros porteurs, mais pour être rentables aujourd'hui, les compagnies aériennes de transport de passagers prennent aussi du cargo pour optimaliser les vols. Les avions sont plus lourds et ont besoin d'une piste beaucoup plus longue pour décoller", a confié Jean-Jacques Cloquet, CEO de BSCA, au journal L'Echo. ©© Bernard Demoulin
Raphaël Meulders
L’aéroport de Charleroi n’a jamais autant accueilli de passagers. Son patron, Jean-Jacques Cloquet, veut attirer d’autres compagnies, dont Air Belgium et Eurowings. "La Flandre doit s’inspirer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité