Caterpillar: un "oui" massif des employés au préaccord social

ryjhjk
©REPORTERS
Isabelle Lemaire

Le personnel employé de Caterpillar Gosselies a validé ce lundi, par référendum à bulletin secret, le préaccord social conclu il y a une semaine entre ses représentants syndicaux et la direction de Caterpillar.


C'est à une très large majorité que les 463 participants (soit 80% du total des votants potentiels) ont voté "oui" puisque l'on ne compte que 18 votes "non" et deux bulletins non valides. Cela fait donc 95,68 % de voix en faveur du préaccord qui détaille les conditions financières de départ des employés .

Eric Jakubowski, délégué Setca, se dit "très content" de ce résultat. "Maintenant que nous avons ce "oui", nous allons pouvoir poursuivre les négociations avec la direction autour de ce plan social, en l'affinant et en le complétant. Une réunion à cet effet se tiendra mercredi", dit-il. Lors de cette réunion, les organisations syndicales pourraient être informées du nombre de travailleurs par vagues de départ; des départs programmés dès le 30 avril. "Mais nous n'aurons pas encore de noms", précise Martine Cornet, déléguée principale CNE.

"Malgré le contexte fatidique qui est le nôtre, je suis heureuse du résultat de ce vote. Nous avons la reconnaissance des employés par rapport au travail syndical accompli", déclare-t-elle.

"Ce vote en faveur de la proposition d'un plan social pour le personnel employé et cadre représente une étape importante dans le processus de négociation", indique la direction locale dans un communiqué.

Pour rappel, le préaccord des employés prévoit un préavis légal de 30 000 euros, auquel s'ajoutent plusieurs primes extralégales. Les plus notables sont un incitant à la production de 3255 euros bruts et des montants de 2250 euros bruts ou 2500 euros par année d'ancienneté. Les employés ayant démissionné après l'annonce de fermeture de l'entreprise, faite le 2 septembre, pourront également prétendre à des indemnités de départ.