Le plan CatCh entrevoit jusqu’à 12 000 emplois à Charleroi

Le plan CatCh entrevoit jusqu’à 12 000 emplois à Charleroi
Dominique Simonet
Sur les ruines de Caterpillar, un groupe de haut niveau a planché sur les pistes de catalyse, d’accélération de croissance.

C’est une sacrée course contre la montre dans laquelle est engagée la région de Charleroi et, partant, la Wallonie : dans 18 mois, la fermeture définitive de Caterpillar Gosselies laissera 3 000 emplois sur le carreau. Pour les experts

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité