Après des années de tensions, Charles Michel a enterré la hache de guerre avec Engie

Après des années de tensions, Charles Michel a enterré la hache de guerre avec Engie
©MONTAGE LLB
"Gérard Mestrallet avait une énorme frustration. Alors qu’Engie est le challenger en France, les autorités françaises ont tendance à choyer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet