Philippe Van Troeye, CEO d'Electrabel, répond aux critiques : "On ne peut pas nous demander d’être les seuls responsables" (ENTRETIEN)

"On ne peut pas nous demander d’être les seuls responsables"
©Bernard Demoulin
Vincent Slits et Laurent Lambrecht
Depuis deux semaines, Philippe Van Troeye, le patron d’Engie-Electrabel, est sur tous les fronts. L’objet aussi d’une grosse pression et de pas mal de critiques, émanant notamment du monde politique, jusqu’au Premier...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet