Test du casque audio Sony WH-1000XM3 à réduction de bruit

Etienne Scholasse
Test du casque audio Sony WH-1000XM3 à réduction de bruit
©Sony

La Libre teste régulièrement du matériel technologique et en propose la critique sous forme d'articles. Ces produits sont choisis en fonction de leurs spécificités techniques, de leur coût, mais aussi de l'intérêt qu'ils suscitent auprès du grand public ou de nos journalistes.

Le Sony WH-1000XM3 est un casque sans fil à connexion Bluetooth. Mais il dispose d’une caractéristique supplémentaire : la réduction de bruit. C’est-à-dire que les sons extérieurs vont être fortement diminués, voire supprimés pour une meilleure écoute de la musique. C’est assez impressionnant ! Une fois, le casque allumé et placé sur les oreilles, tous les bruits de fond disparaissent, et les sons plus élevés sont profondément atténués. C’est comme être dans une bulle. Vous êtes presque coupé du monde. Tout ceci est possible au moyen du processeur interne. Un test mené dans les transports en commun (métro et train) montre une forte diminution des bruits. Toutefois, le processeur du casque a interrompu plusieurs fois lors du déplacement, la lecture du morceau de musique pour effectuer une analyse des bruits extérieurs, afin de recalibrer la réduction de bruit selon l’environnement ; une opération parfois dérangeante.

Test du casque audio Sony WH-1000XM3 à réduction de bruit
©Sony


Vous pouvez également l’utiliser sans écouter de musique pour vous isoler dans un bureau, par exemple, pour gagner en concentration. Il s’agit aussi d’un bon moyen pour identifier les bruits qui nous entourent et que nous ne percevons plus.

Un bouton placé sur l’écouteur gauche offre trois options : l’atténuation de bruit, la mise hors fonction de celle-ci et une gestion des bruits ambiants. Via l’application dédiée pour smartphone, vous pouvez régler le niveau du contrôle du son ambiant en fonction de 4 positions (à l’arrêt, en marche, en course et dans les transports). Pour chaque position, vous pouvez cocher l’option pour demander que l’application tienne compte des voix dans le traitement de réduction de bruit. Ensuite, le casque choisira automatiquement la position en fonction de vos activités. De plus, en positionnant la main droite sur l’écouteur droit, vous interrompez la musique pour vous adresser à une autre personne, par exemple.

Ce casque est de type fermé, c’est-à-dire qu’il couvre totalement vos oreilles. Un avantage pour réduire les nuisances sonores. Toutefois, cela pourra engendrer une transpiration plus importante lors d’un effort. Les écouteurs sont bien posés et serrent modérément les oreilles.

Le rendu sonore est parfait. De plus, un égaliseur permet de modifier les fréquences, ou de les régler selon des profils prédéfinis. Un contrôle de position sonore permet de déplacer le rendu sonore selon 4 positions (arrière droit, arrière gauche, avant droit et avant gauche). Les commandes tactiles de navigation et de volume sont regroupées sur l’écouteur gauche.

Le casque permet aussi une connexion de type LDAC qui permet un échange plus important de données pour l’écoute de fichiers en haute résolution. Ce petit bijou est livré avec un câble USB de type C pour le recharger, un câble pour le connecter à une entrée mini-jack, et une fiche pour les sièges avions. Le prix du Sony WH-1000XM3 est de 380 €.