Le Moto Z3 Play continue à convaincre

Etienne Scholasse
Le Moto Z3 Play continue à convaincre
©Motorola

Motorola continue l’aventure des Mods, des accessoires pour améliorer le smartphone.

Lenovo, l’un des premiers constructeurs mondiaux d’ordinateur, produit aussi sous la marque Motorola, rachetée à Google en 2014, de nombreux smartphones. Parmi la gamme du fabricant, des appareils un peu particuliers, les Moto. Ces téléphones permettent de connecter des modules appelés Mods. Actuellement, Motorola lance le Moto Z3 Play.

Le design du téléphone ne suit pas la mode actuelle des smartphones étroits. La conception a peu évolué pour conserver la compatibilité avec les anciens Mods. Il est un peu plus ramassé, un peu plus carré, mais son écran est presque bord à bord. Par contre, la finesse de Moto Z3 Play est assez remarquable (6,75 mm). Toutefois, on peut regretter que les deux capteurs photos dépassent aussi largement de la face arrière. Malheureusement, Lenovo ne livre pas de coque supplémentaire pour éviter ce dépassement, comme sur le modèle précédent. En revanche une batterie externe d’une capacité de 2200 mAh, sous forme de Mods, est livrée par défaut; ainsi l’autonomie du smartphone augmente de façon très importante. Dès lors, la capacité totale d’énergie dépasse les 5200 mAh, mais au détriment du poids et de l’épaisseur de téléphone (plus de 10 mm). Néanmoins, il est possible de se procurer une simple face arrière qui permet aussi la recharge sans fil sur le site du fabricant au prix de 45 €.

Le Moto Z3 Play continue à convaincre
©Motorola


Étant donné que le bouton de reconnaissance digitale ne peut être placé à l’arrière, il est situé sur la tranche droite du smartphone juste en dessous du bouton de volume. Finalement, c’est tout aussi facile à utiliser. Il suffit de s’y habituer. La reconnaissance faciale est également disponible. Motorola a fait l’impasse sur la fiche minijack 3,5 pour connecter des écouteurs, mais a la bonne idée de fournir un adaptateur USB de type C pour connecter les écouteurs fournis livrés dans la boîte. Le Moto Z3 play tourne sous Android 8.1 Oreo et un processeur Qualcomm huit cœurs avec un processeur graphique Adreno. La mémoire Ram est de 4 Go. La capacité de la mémoire de stockage est de 50 Go. L’appareil accepte les cartes mémoires jusqu’à 2 To. La diagonale de l’écran Super Amoled est de 15 cm. Il est protégé par un verre Corning Gorilla Glass 3. La résolution est de 2160 X 1080 pixels pour un ratio de 18:9.

Motorola produit des smartphones avec peu de surcouche logicielle. C’est presque une expérience 100 % Android. En revanche, le fabricant propose d’utiliser des gestes bien particuliers, les “Moto Mods”, affectés à des opérations habituelles. Par exemple : maintenez trois doigts sur l’écran pour effectuer une capture d’écran; levez l’appareil pour couper la sonnerie; effectuez deux gestes tranchant avec la main pour allumer la lampe. Sans doute plus intéressant est la navigation à un doigt. Elle remplace les trois boutons de navigation situés en bas de l’écran en une ligne sur laquelle vous passez le doigt vers la gauche pour un retour arrière, vers la droite pour afficher les applications récentes, poussez sur la barre pour afficher l’écran d’accueil.

Cet appareil est très agréable à utiliser. Il est réactif et son design un peu carré lui confère une personnalité par rapport aux modèles actuels. Son prix est de 399 €.

Les Mods

L’intérêt de ce smartphone est aussi ses modules complémentaires, les Mods. J’ai eu la possibilité d’en tester deux que je n’avais pas encore eus dans les mains. Le module “Intra-share projector” est un petit projecteur à clipser sur la face arrière du téléphone. Une simple pression sur le bouton d’allumage permet de projeter l’écran de votre smartphone sur la surface de votre choix. Une molette sur le côté règle la netteté de l’image. Un appui long sur le bouton d’allumage affiche les paramètres de luminosité et de distorsion de l’image. Un pied, inclus dans le module, permet de déposer le téléphone uniquement dans la position horizontale. Si la projection est de belle taille (diagonale de 1,80 m), toutefois la luminosité n’est pas très forte (50 lumens). Elle est suffisante pour la projection dans une pièce faiblement éclairée, en revanche elle est impossible sous un éclairage ambiant normal. La résolution est de 480 pixels par pouce. Le contraste a un ratio de 400 : 1. Son prix est de 299 €.

Le Moto Z3 Play continue à convaincre
©Motorola


Le second Mods est un module photo avec un zoom développé par Hasselblad, firme bien connue des photographes. Le Mods recouvre le capteur photo du smartphone. Les images sont donc prises par un capteur de 12 Mégapixels intégré dans le module. Par contre, l’interface est celle de l’application installée sur le téléphone ou celle que vous avez téléchargée pour réaliser vos photos ou vidéos. Un flash complète le module. L’avantage est de disposer d’un vrai zoom optique 10 X et d’une focale de 25 à 250 mm (équivalent 35mm) ainsi qu’un stabilisateur d’image. C’est un peu comme si vous aviez retrouvé un ancien appareil photo compact dans un vieux tiroir.

Si en prise de vue, il n’y a pas beaucoup de différence, en focale grand-angle, entre les images prises par le smartphone lui-même et le module additionnel, la comparaison ne tient plus lorsque vous zoomez. Le zoom optique fait toute la différence. Si vous êtes un adepte du traitement photo, les fichiers RAW produits sont vraiment bruts. Ils ne sont même pas recadrés.

Le Moto Z3 Play continue à convaincre
©Motorola


À noter, la bonne maîtrise de photos en basse lumière de l’appareil et la rapidité de l’autofocus. Son prix est de 249 €.