Uber interdit à Bruxelles: voici la réaction du MR

Par la voix de Vincent De Wolf, le mouvement réformateur a réagi à l'interdiction définitive du service de transports rémunérés.

L.-P. E.
Uber interdit à Bruxelles: voici la réaction du MR
©Belga

Par la voix de Vincent De Wolf, le mouvement réformateur a réagi à l'interdiction définitive du service de transports rémunérés.


C'est dans un communiqué de presse diffusé ce jeudi matin que le bourgmestre d'Etterbeek et chef de groupe MR au parlement bruxellois a rappelé que son parti avait "interpellé plusieurs fois le gouvernement sur le sujet et proposé plusieurs fois une réglementation". C'est pourquoi, le parti libéral "regrette l'incapacité du gouvernement à avoir pu adopter un cadre réglementaire intégrant les acteurs numériques".

Pour Vincent De Wolf, "il est fort dommageable pour Bruxelles de ne pas avoir pu transformer l'essai et devenir une capitale à la pointe en termes de smart city...". Et de conclure sur l'importance d'un cadre sur les plan fiscal et social : "C'est une nécessité et ce débat reviendra tôt ou tard à Bruxelles."