Electrabel tente de sauver ses éoliennes sans permis

Selon le tribunal de première instance de Bruxelles, Electrabel a construit neuf éoliennes sans permis valable le long de l’E40.

Electrabel tente de sauver ses éoliennes sans permis
©FLEMAL JEAN-LUC

Selon le tribunal de première instance de Bruxelles, Electrabel a construit neuf éoliennes sans permis valable le long de l’E40.

Que va-t-il advenir des neuf éoliennes wallonnes de Greensky, un projet porté par Engie Electrabel (50 %), Infrabel (10 %), Saint-Trond (23 %), ainsi que l’intercommunale bruxelloise pour l’électricité (IBE, 17 %) ?

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...