L'administration s'oppose à la construction d'un nouveau centre d'entreposage des déchets nucléaires à Tihange

Plus de quarante ans après la mise en service des premières centrales nucléaires en Belgique, on ne sait toujours pas ce qu’il adviendra des déchets nucléaires les plus radioactifs, soit le combustible d’uranium irradié. La faute aux différents gouvernements fédéraux, qui n’ont cessé de reporter à plus tard leur décision sur la solution définitive de stockage de ces déchets nucléaires.

L'administration s'oppose à la construction d'un nouveau centre d'entreposage des déchets nucléaires à Tihange
©REPORTERS
Selon nos informations, l’administration va refuser le permis relatif au projet d’entreposage temporaire des déchets nucléaires. 
Plus de quarante ans après la mise en service des premières centrales nucléaires en Belgique, on ne sait toujours pas ce qu’il adviendra des déchets nucléaires les plus radioactifs, soit le combustible d’uranium irradié. La faute aux différents gouvernements fédéraux, qui n’ont cessé de reporter à plus tard leur décision sur la solution définitive de stockage de ces déchets nucléaires.

Que fait-on, dès lors, du combustible irradié aujourd’hui ? Après avoir passé 4,5 ans dans le cœur du réacteur, le combustible des centrales est épuisé. Comme il dégage encore une forte chaleur, il est ensuite placé, pour une période de 3 à 5 ans, dans une piscine de désactivation, située dans chacun des réacteurs.
Après cette période de désactivation, le combustible usé est transféré vers un bâtiment d’entreposage temporaire. Or ce bâtiment arrive à saturation, tant à Doel qu’à Tihange.
Engie Electrabel a récemment déposé une demande de permis d’urbanisme auprès de l’administration wallonne, en vue de construire un nouveau bâtiment d’entreposage temporaire des déchets nucléaires à Tihange.
Or nous avons pu confirmer, à bonnes sources, que l’administration wallonne allait
...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet