Shak&Kai, c’est mode, belge et propre

Il aura fallu 4 jours à peine pour lever près de 17 000 euros pour la construction d’habitats autonomes dans un coin perdu du Portugal. Le projet baptisé Terramadome a rapidement séduit de nombreux investisseurs. Des belles pioches, comme celles-là, il y en a de plus en plus dans le monde belge du crowdfunding. Un monde qui fait rêver, mais qui peut aussi décevoir les entrepreneurs comme les investisseurs.

Shak&Kai, c’est mode, belge et propre
©D.R.
Ce sera Shak&Kai. Afin de convaincre des premiers clients à acheter l’une ou l’autre pièce de la première collection, le fondateur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité