Le malaise de la collecte de données

De nombreux consommateurs estiment que les marques ne les connaissent et ne les comprennent pas assez bien.

Le malaise de la collecte de données
©Techsoup
De nombreux consommateurs estiment que les marques ne les connaissent et ne les comprennent pas assez bien.
Accenture Interactive a mené une enquête auprès de 8 000 consommateurs au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Suède, au Royaume-Uni et aux États-Unis pour comprendre comment les marques créent les voies du succès avec leurs campagnes publicitaires numériques. Les consommateurs s’attendent de plus en plus à ce que les marques les connaissent et les comprennent et bon nombre d’entre eux estiment que les techniques automatisées que les marques utilisent pour les servir ne sont pas efficaces. L’usage d’algorithmes par les marques, basés sur leur démographie et leurs comportements et achats passés, ne reflète pas exactement leur intention. Trop souvent, la publicité numérique se comporte d’une manière qui suggère qu’une marque ne connaît pas du tout le consommateur. Ou bien une marque recueille des données sans avoir une raison précise de le faire.

Cette pratique peut générer de nombreux risques et n’est plus acceptable

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité