Quand le big data se met au service de la gestion

La quantité d’infos disponible pour les analystes est énorme. Pour en profiter, il faut pouvoir les traiter de façon optimale. L’importante augmentation de la puissance de traitement des ordinateurs, de la capacité de stockage et de l’information disponible entraîne une croissance exponentielle de la quantité de données qui pourrait être interprétée par un analyste ou un gestionnaire de fonds. En même temps, un nouveau type de métier voit le jour : les data scientists, véritables professionnels qui combinent une expertise en gestion et en traitement des données avec un attrait pour la finance.

Quand le big data se met au service de la gestion
©Shutterstock
La quantité d’infos disponible pour les analystes est énorme. Pour en profiter, il faut pouvoir les traiter de façon optimale.

L’importante augmentation de la puissance de traitement des ordinateurs, de la capacité de stockage et de l’information disponible entraîne une croissance exponentielle de la quantité

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité