“La Cour pénale internationale devrait enquêter sur les entreprises belges de l’armement”

Selon Amnesty International Belgique, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) doit enquêter sur le rôle qu’ont pu jouer des dirigeants d’entreprises européennes de l’industrie de l’armement et des autorités en charge de délivrer les autorisations dans des violations du droit international humanitaire commises au Yémen.

Parmi les entreprises citées par Amnesty International Belgique, plusieurs entreprises wallonnes dont la FN Herstal
Parmi les entreprises citées par Amnesty International Belgique, plusieurs entreprises wallonnes dont la FN Herstal ©BELGA
Selon Amnesty International Belgique, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) doit enquêter sur le rôle qu’ont pu jouer des dirigeants d’entreprises européennes de l’industrie de l’armement...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité