Ruffus, le seigneur des Agaises et un pionnier au sud du pays

LIBRE ECO WEEK-END | Le dossier Les premiers pieds de celui qui deviendra le Vignoble des Agaises sont plantés en 2002. Sur 2 hectares. Cela faisait plus de 20 ans que Raymond Leroy, représentant de la 4e génération de la maison de négoce de vins Leroy-Prévot, à Binche, y pensait. Depuis son retour de Montpellier, au fil de ses tournées pour la société familiale, il regardait les endroits propices à l’épanouissement de vignes. Avant de tomber sur "la" parcelle, un coteau à Haulchin (Estinnes).

Ruffus, le seigneur des Agaises et un pionnier au sud du pays
©Shutterstock

LIBRE ECO WEEK-END | Le dossier

Les premiers pieds de celui qui deviendra le Vignoble des Agaises sont plantés en 2002. Sur 2 hectares. Cela faisait plus de 20 ans que Raymond Leroy, représentant de la 4e génération de la maison de négoce de vins Leroy-Prévot, à Binche, y pensait. Depuis son retour de Montpellier, au fil de ses tournées pour la société familiale, il regardait les endroits propices à l’épanouissement de vignes. Avant de tomber sur "la"

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité