La Wallonie se dote de nouveaux outils en faveur de l'économie circulaire

Le gouvernement wallon a validé, jeudi matin, la mise en place de différents outils de gouvernance destinés au développement d'une nouvelle stratégie en matière d'économie circulaire. Un comité de pilotage, une plateforme intra-administrations et un comité d'orientation vont ainsi voir le jour, a annoncé le ministre régional de l'Economie, Willy Borsus.

BELGA
Un comité de pilotage, une plateforme intra-administrations et un comité d'orientation vont ainsi voir le jour, a annoncé le ministre régional de l'Economie, Willy Borsus.
Un comité de pilotage, une plateforme intra-administrations et un comité d'orientation vont ainsi voir le jour, a annoncé le ministre régional de l'Economie, Willy Borsus. ©REPORTERS

Le gouvernement wallon a validé, jeudi matin, la mise en place de différents outils de gouvernance destinés au développement d'une nouvelle stratégie en matière d'économie circulaire. Un comité de pilotage, une plateforme intra-administrations et un comité d'orientation vont ainsi voir le jour, a annoncé le ministre régional de l'Economie, Willy Borsus.

Si le sujet a déjà fait l'objet de travaux, tant du parlement que de l'exécutif, "il était nécessaire de disposer d'une véritable stratégie ambitieuse et coordonnée. C'est pourquoi le gouvernement va aujourd'hui un pas plus loin en présentant une vision qui sera bien entendu en phase avec les orientations européennes", a précisé le ministre.

Cette nouvelle approche, qui devrait être d'application au plus tard fin 2020, comprendra des objectifs stratégiques et opérationnels ainsi que des mesures de facilitations transversales.

Pour y parvenir, trois instances de gouvernance seront mises en place, coordonnées par la direction du développement durable, en collaboration avec le SPW Economie.

Un comité de pilotage sera ainsi créé. Organe de décision et de suivi stratégique, il aura pour mission de définir la méthodologie pour l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi de la stratégie wallonne en économie circulaire. Ce comité veillera également à affecter les ressources pour la mise en œuvre de cette stratégie et décidera des actions prioritaires en opérant les arbitrages nécessaires.

La plateforme intra-administrations, elle, rassemblera les pouvoirs publics wallons concernés à divers titres par l'économie circulaire. Elle contribuera par ailleurs à l'alimentation du contenu de la stratégie et assurera une cohérence avec les autres projets des administrations impliquées.

Enfin, le comité d'orientation recueillera les propositions des différents acteurs et facilitera leur collaboration. 

Il proposera des solutions et des priorités d'actions, comparera les alternatives et fera remonter les difficultés de terrain. Dans ce cadre, une consultation publique sera également organisée dans le courant de l'année.

"Nous sommes convaincus des synergies nécessaires entre objectifs économiques et environnementaux. En économie circulaire, les possibilités de développement sont infinies, PWC ayant notamment estimé qu'elle pourrait générer entre 15.000 et 100.000 emplois en Belgique d'ici 2030", a conclu le ministre Borsus.